Littérature & Vidéo

Création au coeur de la ville

 

Dans le cadre de la saison culturelle Paysage Bordeaux 2017, et en partenariat avec la Biennale d’Art Contemporain Agora, Permanences de la littérature fait appel à Frédéric Forte et Michaël Batalla.

Les deux auteurs ont pour commande de rendre compte via l’écrit littéraire, de la diversité de points de vues dans le paysage urbain. Leurs poésies seront créées suite à une résidence d’écriture In Situ pendant laquelle les auteurs travailleront ensemble et séparément dans la ville. La Poésie permettant dans cet exercice de transcender le réel pour rendre compte des passés, des présents et des possibles de la ville.

Ils se positionnent comme des héritiers de courants et écoles spécifiques : l’Oulipo, Ouvroir de Littérature Potentielle, fondateur Raymond Queneau pour Frédéric Forte, la poésie américaine du XXème siècle (Jack Kerouac et William Carlos William) pour Michaël Batalla et leur apport créatif dans le projet sera différent et complémentaire.

L’artiste graphiste et motion designer Stéphane Soulié restituera sous forme de poème animé les créations des auteurs.

Imaginé pour l’espace urbain

Michaël Batalla et Frédéric Forte ont en commun de prendre partie d’un réel objectif pour créer de l’imaginaire via le travail de l’écriture. Tous les deux pratiquent la prose ou le vers libre et s’adresseront au lecteur dans une langue commune à tous.

La diffusion de ce projet de création est imaginée pour l’espace urbain sur plusieurs semaines via des écrans animés en médiathèques, dans les vitrine, dans les galeries marchandes, dans les salles de spectacle et dans les bars. Mais aussi des écrans éphémères comme celui monté sur la Place de la Bourse pendant la Biennale Agora (15-25 sept. 2017).

Ce dispositif est complété d’affichages imprimés le long des quais de Bordeaux et dans les transports en commun.