Le corps écrit – 2010

Ces deux mots assemblés nous invitent à explorer la création du point de vue de la perception.
Rappeler avec Pascal Quignard la présence du corps à l’origine de toute création : « Le langage n’a que nos corps pour abri. Homo ne se définit que par là : animal à langage »*.
Poser avec Bernard Noël un premier postulat : « Au commencement ceci, l’écriture a un lieu, qui est en général une table flanquée d’une chaise ».
Quelle est la place du corps de l’écrivain quand il écrit, quelle incidence sur le texte ?
L’écriture littéraire n’est-elle pas une expérience esthétique totale ?
Nos invités ne séparent pas le corps et l’esprit. Ils expérimentent dans leurs créations le transport de l’un vers l’autre.
Jean-Marc Adolphe écrit à propos des œuvres de Carlotta Ikeda, « la profondeur de la chair est le terreau d’une quête spirituelle. Comme si la transe pouvait sourdre d’un psaume de silence. »
Quelle est la place du corps quand le danseur danse ; le geste chorégraphique est-il une écriture du corps ; les enjeux contemporains à la compréhension de la littérature et de la danse sont-ils les mêmes ?
Je souhaite que cette édition, avec ses expériences inédites et ses temps de réflexion, nous conduise au cœur du mystère mallarméen : « La danse, c’est le poème dégagé de tout appareil de scribe. »

Marie-Laure Picot

 

Directrice et programmatrice du festival

* Les ombres errantes, Grasset

téléchargement

Liste des invités : Jean-Marc Adolphe (directeur de la revue Mouvement et conseiller artistique) ; Patrick Autréaux (psychiatre, écrivain) ; Stéphane Bouquet (poète, écrivain, scénariste et critique) ; Orin Camus (artiste chorégraphe) ; Robert Cantarella (comédien, metteur en scène) ; Jean Daive (poète, écrivain) ; Judith Elbaz (écrivain, danseuse, chorégraphe) ; Timothée de Fombelle (écrivain, dramaturge) ; Liliane Giraudon (écrivain) ; Chloé Hermandez (artiste chorégraphe) ; Carlotta Ikeda (danseuse, chorégraphe) ; Christophe Lambert (danseur) ; Chantal Lapeyre-Desmaison (Maître de Conférence en littérature et langue française, auteur) ; Aurélie Loiseleur (Maître de Conférence à l’Université de Nantes, écrivain) ; Sophie Loizeau (poète, écrivain) ; Mathilde Monnier (chorégraphe) ; Jean-François Munnier (programmateur des saisons danse du colombier à Bagnolet et concepteur du festival concordan(s)e) ; Naomi Mutoh (danseuse, chorégraphe) ; Laura de Nercy (danseuse, chorégraphe) ; Bernard Noël (poète, écrivain) ; Katia Noir (artiste chorégraphe) ; Emmanuelle Pagano (romancière) ; Laurent Paris (compositeur, chanteur et guitariste) ; Stéphane Pignon (artiste chorégraphe) ; Pascal Quignard (écrivain) ; Mathieu Riboulet (écrivain, réalisateur) ; Valérie Rivière (chorégraphe)