Pour faire connaître son travail d’écrivain à la population locale, en rencontrant les enfants dans les écoles, collèges, lycées et bibliothèques, pendant la durée de sa résidence, du 8 au 19 février et du 8 mars au 19 mars 2010, Sylvie Nève est venue parler de son œuvre, lire des extraits de ses livres et répondre aux questions des enfants sur ses écrits, sur son métier d’écrivain, sur le thème du conte et celui de la poésie.

Poète, née à Lille en 1958, Sylvie Nève vit et travaille à Arras où elle exerce le métier de psychanalyste. En 30 ans, Sylvie Nève a collaboré à de nombreuses revues de poésie, a publié une dizaine de recueils et pratique depuis plusieurs années la lecture publique.

“Pas de poème, pour moi, qui ne soit lu aussi à voix haute.”

Pour Sylvie Nève, en effet, la lecture publique est essentielle, elle se produit depuis les années 80 sur scène en France comme à l’étranger, à l’occasion de festivals, colloques, résidences, printemps des poètes, salons du livre…

“Expanser le poème comme le polystyrène…”

Adepte du vers libre, elle réécrit également des contes de Perrault, Poucet, Peau d’âne et Barbe Bleue et en propose des “Poèmes expansés”. Ces termes englobent deux significations. La première concerne directement le récit. Il s’agit dans un premier temps de proposer, non pas une histoire différente, mais d’y ajouter ce qui pourrait être de l’ordre du ressenti. Qu’est-ce que dit le conte, et qu’est-ce qu’il suggère ? “Ex-panser” ou penser en plus. Le deuxième sens de ce terme rejoint la forme du poème, d’où la comparaison avec le polystyrène. Il s’agit de donner au poème de l’espace, de l’amplifier de l’intérieur. Métrique, rythme et sonorités permettent de traduire avec des mots précis et percutants ce ressenti. Ainsi, ces contes revisités offrent au lecteur une langue riche et truculente tout en accordant une place importante à la force du signifiant dans le conte populaire.

La compagnie de théâtre Les enfants du paradis (Lormont), associée à cette résidence, a adapté pour la scène Poème du petit Poucet de Sylvie Nève en 2008. Le spectacle fut programmé à l’espace culturel de Coutras le 17 mars pour tout public et le 18 mars pour le public scolaire. La représentation fut suivie d’une rencontre avec les comédiens et Sylvie Nève.