Créations et Productions croisées

Si l’objet premier de l’association est de faire connaître et promouvoir la littérature contemporaine, Permanences de la littérature souhaite également participer au dynamisme littéraire en soutenant la création. Lors de résidences et via des commandes, elle impulse et produit des œuvres originales grâce à la mise en relation d’auteurs et d’artistes invités.
Le fruit de ces travaux transdisciplinaires est destiné à la programmation des festivals en France et dans le monde.
Permanences de la littérature réalise 1 à 3 résidences de création par an. Leur durée varie selon les projets de 1 semaine à 1 mois.

Quelques coproductions récentes

Axes de la terre (les), Jean Daive, Naomi Mutoh et Laurent Paris
Didier A. Disparu, Bertrand Dezoteux
Il avait le texte et moi l’image, Perrine Michel et Frédéric Forte
Lonely people, Jean-Michel Espitallier et Yumi Sonoda
Ritournelles, Ange Leccia
Littérature urbaine, Frédéric Forte et Michaël Batalla

 

Filtrer les projets