Journée Littérature en Jardin
au Château Dassault (Saint-Émilion)

Journée gratuite.
Réservation obligatoire
Une dégustation du Grand cru Saint-Émilion Château Dassault sera proposée en cours d’après-midi.


Programme de la Journée


>> 10h-13h

En chemin

Hendrik Sturm ©DR
Promenade dans le Saint-Émilionnais avec Hendrik Sturm

Événement gratuit, réservation obligatoire (30 places seulement).
Ouverture des réservation le 3 juillet.

(durée 3h)

L’artiste promeneur et biologiste Hendrik Sturm convie un groupe de 30 personnes à partager une promenade dans le Saint-Émilionnais au départ du château Dassault. Sa démarche sensible interroge l’interaction entre le naturel et l’artefact, dans une approche qui emprunte à l’anthropologie de l’espace.

Laissez-vous surprendre !

Artiste promeneur, Hendrik Sturm enseigne à l’École Supérieure d’art et design Toulon Provence Méditerranée. Il pratique son art de la marche de Marseille à Paris, en zone périurbaine, mais également en centre-ville ou en milieu rural.


APRÈS-MIDI LECTURE ET PERFORMANCE

Après-midi gratuit, réservation obligatoire.
Ouverture des réservations le 3 juillet.

>> 16h30

Jacques Demarcq ©GérardTouren & FrancisGorgé

Les Zozios

Lecture de Jacques Demarcq

(durée : 45′)

Il fallait trouver une échappatoire à l’anthropocentrisme régnant. Pourquoi pas les oiseaux ?

Les oiseaux sont très présents dans l’œuvre de Jacques Demarcq qui leur a consacré un livre de poésie, Les Zozios (éditions Nous) inventif, drôle et volatile, dont il donne de nombreuses lectures publiques tant en France qu’à l’étranger.

Né en 1946, Jacques Demarcq vit à Paris ou voyage. Il a été postier, prof de lettres, éditeur et critique d’art, prof de design. Il est toujours écrivain et traducteur. Aux éditions Nous, il a publié Les Zozios, Avant-taire, Phnom Poèmes, La Vie volatile, et traduit E. E. Cummings, Gertrude Stein, Andrea Zanzotto. Chez Corti a paru Nervaliennes ; à l’Atelier de l’agneau, Rimbaldiennes ; chez Seghers, des traductions de Cummings, Tennessee Williams, Carson McCullers.


>> 18h00

Tentative de résumer La Recherche du temps perdu en une heure

Performance de Véronique Aubouy
Véronique Aubouy ©DR

(durée : 60’)

« Imprégnée de ce livre peu ordinaire qui a marqué à vie tant de lecteurs, j’en improvise le résumé à partir de mes souvenirs de lecture. Je livre ma perception intime et personnelle de cette œuvre qui irradie dans ma vie. Chaque performance est l’occasion d’explorer des zones différentes du roman, au fil d’une mémoire aléatoire et capricieuse, comme une histoire d’une autre époque qui se révèle de notre temps. Je vis avec la Recherche depuis ma première lecture en 1987, c’est une joie nourricière et vitale. J’en suis une lectrice active, ne cessant indéfiniment de rejouer cet acte de la lecture de Proust sous des formes diverses : films, livre et performances.» Véronique Aubouy

Depuis plus de vingt ans, la cinéaste et artiste Véronique Aubouy construit une œuvre à partir et autour de À la Recherche du temps perdu de Marcel Proust. L’un des “greffons” de son travail est cette performance pendant laquelle elle improvise le récit de ce chef-d’œuvre littéraire. Chaque performance est une nouvelle manière d’aborder le grand livre, chaque fois différente.