Les projets en milieu scolaire

Les rencontres avec les auteurs contemporains, organisées dans les classes, privilégient la découverte d’une œuvre, d’un auteur, mais également d’une démarche artistique. Ces rencontres sont un bon moyen d’éveiller la sensibilité littéraire des élèves et sont également marquantes dans le développement culturel et intellectuel de l’enfant ou de l’adolescent.

Dans ses parcours d’éducation artistique associant auteurs, artistes et acteurs du monde éducatif, Permanences de la littérature allie la sensibilisation à l’expérimentation. En effet, les ateliers d’écriture menés en classe par les auteurs invités donnent l’occasion aux élèves d’être acteurs, de créer des poèmes et textes littéraires.

Faire entrer les auteurs dans les classes permet de proposer une approche vivante de la création et de la littérature, différente de celle donnée par l’enseignement.

Très souvent, ces parcours d’éducation artistique s’achèvent par une restitution publique du travail réalisé. C’est un moyen simple et efficace de mettre en avant l’implication des classes. En outre, la lecture publique de leur texte par les élèves est un exercice riche et valorisant.

 

Les parcours d’éducation artistique et culturelle durant la première moitié de l’année scolaire

Le premier projet a été mis en place en 2008, à raison d’un par an jusqu’en 2011.

En 2012, le travail de l’association avec les scolaires a pris de l’ampleur grâce au partenariat tissé avec La Cali (Communauté d’agglomération du Libournais).

En 2015, nous menons trois parcours d’éducation artistique et culturelle en même temps dans toute l’Aquitaine (17 classes, soit plus de 500 élèves, tous niveaux confondus – primaire, collège et lycée).

Actuellement, les projets d’éducation artistique et culturelle de Permanences de la littérature s’inscrivent dans le cadre des 3 projets départementaux et régionaux : Création littéraire et archives, L’Art de grandir, Lire-Ecrire : Rencontre avec la création.

 

Zoom

Parcours «Mythologies contemporaines», 2016 (3 classes de lycéens).

Fidèle à son approche transdisciplinaire, Permanences de la littérature, dans ce projet, a associé la poésie contemporaine à l’art contemporain. Ainsi, le parcours proposé s’est articulé autour de deux modules. Le premier était centré sur la découverte d’œuvres du Musée des Beaux-Arts de Libourne (Exposition Mythologies comparées co-construite avec le FRAC Aquitain) et la rencontre avec un auteur. Permanences de la littérature avait invité le poète Jean-Michel Espitallier à mener des ateliers d’écriture avec un public scolaire en s’inspirant des œuvres du Musée et de la lecture de Mythologies de Roland Barthes (Editions Seuil, 1957).

Jean-Michel Espitallier a choisi de faire travailler les élèves, notamment sur les objets qui ont marqué leur enfance, mais aussi ceux d’aujourd’hui et pour lesquels, ils ont valeurs de mythologies personnelles. Ces élèves travaillent en binôme ou en trinôme par affinités et chaque groupe invente et rédige un texte d’une page maximum.

Un temps de restitution avec les élèves et l’auteur, en présence des enseignants en classe, est venu valoriser ce travail créatif. Voir le livret des travaux d’élèves.

Filtrer les projets